Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 18:18

Rencontre des collectifs en coordination nationale

COMMUNIQUÉ DE PRESSE, 25 novembre 2012

 

 

Soixante délégués mandatés par plus de deux cents collectifs et associations contre les gaz et huiles (pétrole) de schiste, maillant le territoire national, se sont rencontrés les 24 et 25 novembre 2012 à La Ferté-sous-Jouarre en Seine-et-Marne, et déclarent :

 

L’incohérence et l’ambiguïté des annonces gouvernementales renforcent la mobilisation des collectifs et leur solidarité. Après s’être opposé fermement à la fracturation hydraulique, le gouvernement ouvre la porte à d’éventuelles techniques de recherche et d’extraction « propres » et « socialement acceptables », augmentant les émissions de gaz à effet de serre dans l’atmosphère.

 

De plus, l’argumentaire purement économiste du gouvernement et son manque de clarté répondent à l’intensification du lobbying des industriels auprès des politiques et des médias. Les récentes prises de position du président de la République incitant les entreprises françaises à investir dans les « gaz de schiste » à l’étranger confortent les industriels dans leurs espoirs de pouvoir, à terme, les extraire sur le territoire national.

 

La multiplication et la diversité des collectifs sont à la mesure de l’augmentation des déclarations d’ouverture de travaux de forages, notamment dans le Bassin parisien (Contault, Champontran, Nonville, Sourdun, Chartronges, Saint-Mars –Vieux-Maisons, etc.).

 

Constatant les tergiversations du gouvernement et son manque de volonté politique, les collectifs s’inquiètent de la teneur du projet de loi modifiant le code minier. L’éventualité de cette modification par ordonnance serait un déni de démocratie de plus.

 

Nous demandons que les dispositions du code minier modifié soient mises en conformité avec la Charte de l’environnement – à valeur constitutionnelle – et avec le code de l’environnement, et intègrent par anticipation les nouvelles dispositions de la directive européenne « Etude de l’Impact Environnemental » (EIE).

 

La violence utilisée par les pouvoirs publics, à Notre-Dame-des-Landes (N.D.D.L.), à l’encontre des résistants, renforce notre inquiétude. L’annonce de l’arrivée des camions sismiques sur le territoire du permis « Bassin d’Alès », tout comme la reprise des travaux de forage dans le Bassin parisien, ne laisse-t-elle pas présager d’un traitement similaire de nos actions de résistance ?

 

Présents et solidaires des résistants à N.D.D.L., nous refusons aussi la destruction de nos territoires et lieux de vie.

« On lâche rien ! »

Pas de gaz et huiles (pétrole) de schiste !

Ni ici ni ailleurs, ni aujourd’hui ni demain !

 

Repost 0
Published by trait d'union - dans ENVIRONNEMENT
commenter cet article
5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 10:11

P1000272

GRAVATS  SUR LE BORD DES ROUTES OU EN LISIERE DES BOIS

 

P1000261

P1000263

P1000264

P1000265

P1000266

P1000268

 

On peut admirer notre belle vallée du Petit Morin, d'ailleurs nous souhaitons que notre région soit classée en Parc Naturel Régional. Mais malheureusement, certains ont la fâcheuse manie et nous ne pouvons que le regretter, de déposer ici et là des tas d'ordures, des gravats et autres matériaux.

 

 Cette façon n'est pas nouvelle, mais elle tend à se généraliser et quelques individus prennent des mauvaises habitudes en profitant de la nuit pour brûler leurs encombrants. Généralement ces feux sont d'une odeur nauséabonde et très mauvaise pour la santé (émission possible de dioxine par exemple)


Comme le chantait si bien le groupe des Charlots: "Derrière chez moi savez vous quoi qu'y a ?" Que ce soient chemins, taillis, ou petits bois, certains les utilisent comme des dépôts d'ordures.

 

On y retrouve de tout : bidons, pneus, plâtre, carcasses d'engins ou voitures, etc. Certains s'autorisent à creuser, extraire du sable et en faire une carrière sans aucune autorisation. D’autres profitent de certains lieux pour y déposer des bâches polyane noires avec des  palettes ou différents détritus mélangés.  Cela évite ainsi de payer ces encombrants en les mettant à la décharge. Ils prennent la  nature pour un dépotoir gratuit.

 

Si Trait d'Union voit ou entend certains habitants se plaindre, nous pensons que les autorités locales ont dû être informées des faits. Dans certains cas, la vue suffit pour constater les délits. Alors pourquoi personne ne dit rien ? La réglementation doit être respectée par tous, il n'est pas permis que quelques-uns fassent ce qu'ils veulent, polluent la vallée du Petit Morin et il est  inadmissible de voir de telles exactions.

P1000272

P1000273

P1000281

P1000284

P1000285

P1000286

P1000289

P1000287

P1000290

P1000292

DECHETS DE BACHE POLYANE DEPOSES ET BRULES VERS LE FIEF ADAM

A VILLENEUVE SUR BELLOT

P1000302

 
Cliquez ci dessus pour écouter la chanson

 



Repost 0
Published by trait d'union - dans ENVIRONNEMENT
commenter cet article
24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 17:18

CLIQUEZ SUR LINK ET SUR LA FLECHE ROUGE 

          ici ---> link

 

 

 

 

 

INDIGNONS NOUS ! ET RESISTONS!
Repost 0
Published by trait d'union - dans ENVIRONNEMENT
commenter cet article
9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 20:45

Les éoliennes brassent plus d'argent que du vent !

 

 

télécharger le fichier pps ( diaporama)

 

 

 

 

Contexte

International : protocole de Kyoto visant la réduction des gaz à effet de serre de 5 % d’ici 2012

Europe : directive pour une production d’énergie électrique de 22% à partir d’énergies renouvelables (France 21%)

National : retard important en matière d’éoliennes

Mécanisme

Parts dans une société d’exploitation de parcs éoliens

Avantages

Investissement minimum peu élevé (valeur d’une part)
Garantie d’achat de l’électricité produite par EDF
Garantie de performance des matériels
Cadre fiscal privilégié
Liquidité de l’investissement

Fiscalité

Crédit d’impôt reportable (Loi Dutreil): 25% de l’investissement étalé sur 5 ans (plafonds : 100 000 € pour un célibataire et 200 000 € pour un couple)

Soit au maximum 5 000 € d’économie d’impôt pour un célibataire et 10 000 € pour un couple

Exonération d’I.S.F. grâce à l’investissement (Loi T.E.P.A. : Travail, Emploi et Pouvoir d’Achat)

Objectifs

Réduction d’impôt

Constitution de capital, revenus supplémentaires

Horizon

Selon objectif, de 5 à 15 ans

Exemple

Investissement de 100 000 € dans un parc d’éoliennes financé pour un couple payant 5000 € d’impôt par an :

  • crédit d’impôt total de 100 000 € x 25% = 25 000 € sur 5 ans soit exonération totale d’impôt pendant 5 ans
  • versement de dividendes en tant qu’actionnaires
  • revente au bout des 5 ans à EDF ou un fonds d’investissement pour 110 400 € (revalorisation de 2% par an : hypothèse sans plus-value fiscale)

Le gain financier net est donc de 25 000 + 10 400 = 35 400 € sans compter les dividendes.

   

 

Apres le Grenelle  « de l’éolien «   et malgré le démenti du Ministre  de l’environnement Jean-Louis Borloo, les tarifs de l’électricité des particuliers vont grimper de 11 à 15 %, puis de 3,5 % par an entre 2011 et 2025,  selon la Commission de Régulation de l’Energie.

 

 La construction de 500 éoliennes minimum par an programmée par Jean-Louis Borloo correspond à  un désastre économique de 35 milliards d’euros et  qu’elle est une des causes principales qui va entraîner automatiquement cette hausse  du prix de l’électricité des Français.

 

Cette augmentation programmée  a été dénoncée  depuis plus de deux ans par la Fédération Environnement Durable (FED) qui a alerté sur les effets pervers de ces tarifs subventionnés  de rachat de l’électricité éolienne  garantis par l’État.

Dans cette période d’austérité budgétaire et de soutien indispensable du pouvoir d’achat, nous demandons au gouvernement une  baisse immédiate du tarif éolien. Le tarif actuel entraîne en effet une lourde pénalisation des consommateurs français tout en permettant à des spéculateurs de faire fortune en bénéficiant  de niches fiscales particulièrement avantageuse

 

 

 

 

 

 

  

 

 

                                                                                      

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by trait d'union - dans ENVIRONNEMENT
commenter cet article
31 mai 2010 1 31 /05 /mai /2010 19:32

  

La commission européenne vient d'autoriser l'entrée et la culture d'OGM en Europe, contre le souhait des citoyens, et contre l'avis de plusieurs états membres. 

 

 La gouvernance européenne nous permet de déposer une demande officielle auprès de la Commission, pour peu qu'elle soit soutenue par un minimum de 1 million de citoyens européens. Aujourd'hui, et après 1 mois d'action, Greenpeace et Avaaz ont réussi à rassembler prés de 749.000 signatures.

 

 

Voila le lien vers la pétition : ca vous prendra 30 secondes, nous laissera peut-être une chance d'obtenir un moratoire au niveau européen, et d'éviter l'entrée massive en Europe de cultures invasives (elles menacent la biodiversité), potentiellement nocives pour notre santé (de nombreux avis médicaux mettent en garde contre les conséquences de la consommation d'OGM), potentiellement dangereuses pour l'indépendance économique des agriculteurs (les semences sont chères car brevetées, doivent être rachetées chaque année, et demandent l'utilisation de produits spéciaux disponibles uniquement chez les semenciers), et polluantes (ces cultures nécessitent l'utilisation d'énormément de produits chimiques).

 Info : les OGM créés par MONSANTO sont résistants aux désherbants  (Type RONDUP) et permettent donc à MONSANTO de vendre aux agriculteurs des milliers de tonnes de produits toxiques... "pour le bien de l'humanité!"

 

Signez la pétition

 

Zappons les OGM ! | Greenpeace France

Repost 0
Published by trait d'union - dans ENVIRONNEMENT
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de trait d'union
  • Le blog de trait d'union
  • : association de défense de l'assainissement,l'environnement du cadre de vie la solidarité et de l'entraide l'éducation et la formation dans le canton de rebais.
  • Contact

Recherche

Liens